Elevage Unhaia
Poney Pottok

La fin de vie

 

Le pottok de montagne n'est tout à fait à son aise que dans son milieu naturel, la montagne.

S'il nous arrive de mal vérouiller une barrière et qu'il s'échappe, nous savons où le retrouver : à la montagne.

Aussi lorsqu'il arrive en fin de vie nous le laissons en montagne, où il va s'éteindre quand ce sera son heure.

 

 

La nature fait bien les choses, car les vautours fauves (saiak) qui survolent tous les jours la montagne vont alors repérer la charogne et la "nettoyer".

Après le passage des vautours on comprend bien le sens de l'expression "n'avoir que la peau sur les os" (hezur eta larru), car c'est vraiment tout ce qu'il en reste.

Le pottok est mort, mais il a nourri les vautours. Ainsi il revit et survole les troupeaux.

 

 

 

Top Design By NMuD Powered By CMSimple